Lorsque l’on monte un PC, la plupart du temps, on se concentre surtout sur le choix des composants internes comme le CPU, les disques durs ou la carte mère. Toutefois, bien que cela soit très important, il ne faut pas oublier que l’ordinateur ne se compose pas uniquement d’éléments internes. Des éléments externes interviennent dans le fonctionnement du PC et le plus important d’entre eux est sûrement le boîtier. Le boîtier, en plus d’être le premier élément du PC que l’on voit, assure un rôle fonctionnel : être le support sur lequel se fixent tous les éléments internes et les accessoires (périphériques, écran, etc.). Le boîtier doit aussi protéger les composants les plus fragiles de la poussière ou encore de l’humidité. Mais comme il existe plusieurs types et modèles de boîtiers, se pose la question de savoir comment bien choisir le sien.

Les différents types de boîtiers

Il existe trois types de boîtiers ou de tours en fonction de leurs dimensions : les mini tours, les moyens tours et les grands tours.
Les mini tours sont des boîtiers au format très compact et conviennent aux setups mini ATX et micros ATX. Les moyens tours quant à eux correspondent au format le plus conventionnel et le plus utilisé. Ils permettent d’intégrer les setups mini et micros ATX, mais surtout les setups ATX. Les grands tours, comme leur nom l’indique, proposent le format le plus grand. Ils ont l’avantage de pouvoir accueillir tous les types de setups, sans aucune distinction.
Le format du boîtier sera à prendre en compte dans le choix des composants du PC, mais aussi dans le choix du bureau et de l’aspect global du setup.

L’importance de la ventilation

Les boîtiers diffèrent les uns des autres par leur apparence, les matériaux qui les composent, les fonctionnalités qu’ils offrent, mais aussi, par leur système de ventilation. La ventilation a une importance capitale dans un setup, car elle permet de dissiper la chaleur et donc, de faire en sorte que les éléments ne chauffent pas de façon excessive. Si le système de ventilation n’est pas adapté à la configuration du setup, cela peut entrainer la surchauffe des éléments qui dans les pires des cas, peuvent prendre feu. Et personne ne souhaite que son PC brûle.
L’idéal quand il faut choisir un boîtier, c’est de privilégier les modèles qui possèdent plusieurs ventilateurs. Toutefois, la quantité ne fait pas toujours tout. Il faut aussi que les ventilateurs soient positionnés de façon logique pour assurer un bon refroidissement du PC.
Un bon modèle de boîtier doit avoir au moins trois ventilateurs placés comme suit. Un au niveau de l’alimentation, un autre en face ou à côté de la carte mère pour assurer l’aspiration d’air frais et un autre à l’arrière pour l’extraction de l’air chaud. Cette configuration optimise les flux d’air dans le PC.

Le choix en fonction des besoins

Le modèle et le type de boîtier à choisir dépendent aussi des besoins de l’utilisateur. Si ce dernier recherche avant tout la mobilité, le format mini tour sera le plus adapté. La petite taille de ces boîtiers permet un transport plus facile.
Pour ce qui est des grosses configurations qui intègrent du water cooling, le mieux est d’opter pour le format grand tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *